Le sexe fort n’est plus celui que l’on croit

Le sexe fort a changé de camp. Le plus fort n’est plus celui auquel vous pensez. Grâce à la Science,  la prééminence de l’homme Alpha est menacée et la femme n’a plus vraimnt besoin de l’homme.

Hé oui, les progrès industriels et scientifiques ont conduit l’humanité à un point la femme peut désormais se passer de l’homo-erectus et pourtant la vie sur terre continuera comme si de rien n’était. Mais je me demande si les hommes (mâles) se rendent compte de leur désormais inutilité pour la continuité de la vie sur terre.

Selon le Coran et la Bible, Dieu créa le ciel, la terre et les animaux, et, pour finir, il créa l’homme et la femme. Il leur demanda, je dirai même qu’il leur ordonna de se multiplier et de couvrir la surface de la terre et de dominer sur toute la surface de la terre et sur les animaux. Il est vrai que dans son histoire de l’apparition de la vie sur terre, Darwin ne nous a pas expliqué qui du mâle ou de la femelle a été créé en premier.

Néanmoins, la procréation c’est la rencontre d’un spermatozoïde émis par l’homme (Mâle) et d’un ovule émis par la femme (femelle). Il faut donc l’homme et la femme pour faire un enfant. Ainsi en a-t-il toujours été depuis le début, depuis la création du monde. Et les humains que nous sommes ont pris cela pour acquis.

Mais la science a fait des progrès. Au commencement de l’histoire humaine, l’homme sortait, allait à la chasse, allait au champs, à la guerre, etc. pour pourvoir nourriture, gîte et sécurité à sa famille. La femme avait pour rôle tout désigné par la société de rester à la maison et de s’occuper des enfants. Exception faites des amazones, les célèbres femmes guerrières du Royaume d’Abomey bien sûr.

Mais de nos jours, les choses ont beaucoup évolué et ce dans tous les domaines. Les femmes occupent des emplois, font de la politique, vont à l’armée, sont chef de famille pluri ou monoparental, etc. Elles sont sur le même pied d’égalité que les hommes et excellent même plus que l’homo-erectus dans certains domaines.

Et la procréation qu’en est-il ?

C’est le premier niveau où les hommes ont du souci à se faire. En effet, aujourd’hui, la science permet aux femmes de concevoir sans avoir besoin de relation sexuelle. Il leur suffit de trouver un donneur de sperme, de se le faire inséminer en période de fécondité et voilà elles sont enceintes. Et le rôle de l’homme dans tout cela ? Eh bien, la femme en aura besoin seulement pour le plaisir et quelques sorties restaurants. Mais même du côté plaisir, il y a tellement d’alternatives pour les femmes aujourd’hui. Des sextoys leur permettent d’atteindre des plaisirs plus intenses que les expériences sexuelles avec les mâles. Une amie m’a décrit un jour avec force détails le degré de plaisir incomparable qu’elle a souvent avec son sextoy. Je me suis vraiment senti « tout petit » après.

Le problème pour le pauvre homme est que la femme peut porter un enfant, mais lui, il ne le peut pas. Il y a bien sûr eu quelques expériences de conception et de gestation en couveuse, mais jamais cela ne peut permettre aux homo-erectus de se passer de la femme.

Alors récapitulons :

  • La femme travaille et gagne de l’argent – donc elle n’a plus besoin de l’homme pour satisfaire ses besoins pécuniers.
  • La femme est aussi intelligente que l’homme et peut inventer autant de choses que l’homme pour moderniser la vie de tous les jours. Donc elle n’a plus vraiment besoin de l’homme.
  • La femme peut tomber enceinte sans relation sexuelle avec l’homme. Il suffit d’une insémination artificielle. Donc le rôle de procréateur de l’homme n’est plus nécessaire. Une banque de sperme est suffisante.
  • Les femmes peuvent s’offrir du plaisir, très intense avec un sextoy, donc elles n’ont plus besoin d’un homme pour jouir
  • Elles sont autonomes et peuvent élever leurs enfants toutes seules, mieux qu’un homme seul ne peut élever un enfant. Donc le rôle de chef et d’éducateur de l’homme n’est plus vraiment central
  • Aujourd’hui, plusieurs pays sont gouvernés et avec succès par des femmes, donc l’homme n’est plus vraiment nécessaire pour gouverner et guider.
  • Des robots peuvent faire tous les travaux pénibles, nécessitant de l’énergie.
  • Les femmes excellent dans l’éducation, l’ingénierie, le commerce, la politique, le sport, etc.

Après avoir dressé cette liste, j’avoue que je flippe. Cette humanité en est arrivée à un stade où l’on peut se passer d’une composante essentielle et pourtant la vie continuera : l’Homme Alpha.

La seule chose qui peut encore sauver l’homme, l’homo-erectus, c’est l’amour. L’amour, c’est ce sentiment fort que la femme ne ressent vraiment qu’au contact du sexe opposé, l’homme. L’amour qui unit deux être, qui fait le cœur se sentir léger, qui transforme le plus lâche en personne courageuse, qui rend les faibles forts et les méchants doux comme des agneaux. C’est ce sentiment qui va sauver les hommes, car c’est seulement de l’amour que la femme a encore besoin du côté de l’homme.  La femme a besoin que l’homme lui fasse éprouver des émotions fortes, la fasse rêver, lui offre des fleurs, bref, tout ce qu’une machine ne peut pas encore faire aujourd’hui. L’homme doit se redéfinir un nouveau rôle aux côtés de la femme.

Puisse l’homo-erectus comprendre ceci et se consacre vraiment à rendre sa douce moitié heureuse tous les jours. L’homme doit se rendre indispensable à la femme et arrêter de jouer les fiers coqs de la basse-cour.

The following two tabs change content below.
Edmond NANOUKON
"Dans notre société, l'opposé du courage n'est pas la lâcheté... C'est la conformité - les humains agissent comme n'importe quel autre humain, sans savoir pourquoi ni là où ils vont". - Rollo May
Edmond NANOUKON

Derniers articles parEdmond NANOUKON (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *